Le quilt des esclaves

En surfant sur le net à la recherche d’idées culinaires pour le challenge d’Enna, African American History Month, Syl. a découvert le quilt des esclaves, « The Underground Railroad ». Le sujet étant passionnant, elle a décidé d’entreprendre l’aventure de cette merveilleuse histoire.

«  »L’Underground Railroad » était le nom donné à l’organisation clandestine par laquelle des esclaves fugitifs étaient pris en charge dans leur fuite vers le Nord des États unis…

Durant tout le temps que dura les évasions des esclaves avec l’aide de l’Association « The Underground Railroad » de 1840 à 1850, un quilt très bien fait pouvait donner un renseignement très précis aux fugitifs selon le choix des tissus et le placement des
blocs.
Dans le quilt des oiseaux dans le ciel, les pièces claires devaient créer une flèche pointée vers le Nord. Ce code avait été établi par Deborah Coates, la femme du quaker Lindley Coates de Lancaster en Pensylvanie. C’était des abolitionnistes et leur maison était la cinquième sur la route du chemin de fer souterrain… »


Sur les seize figures de ce quilt, nous vous présentons aujourd’hui seulement quatre blocs… La suite viendra dimanche prochain.

(Les renseignements ont été pris sur le pdf dont le lien est « ici ».)

Flying geese, Les oies sauvages
Suivre les oies migrant au nord, ver le Canada et la liberté
Monkey wrench, La clé à molette
Il est temps de commencer à planifier l’évasion en collectant tous les outils
dont on a besoin pour rejoindre le nord. Bear’s paw, Les pattes d’ours
Prendre un sentier de montagne, hors de vue. Suivre les pas de l’ours, ils peuvent vous conduire vers de l’eau et de la nourriture.   Sailboat, Le bateau à voiles
Passage vers la liberté

Et côté cuisine, nous vous offrons une tarte à la patate douce, une sweat potato pie… un des plats de la soul food.

Ingrédients :
– 1 pâte à tarte
– 500 g de patates douces
– 2 œufs
– 120 ml de lait
– 200 g de sucre roux
– 115 g de beurre
– Noix muscade
– Cannelle
– Vanille

Préparation :
– Faites une pâte brisée et garnissez-en un moule.
– Cuisez les patates puis pelez-les lorsqu’elles sont cuites.
– Mixez en purée en ajoutant le beurre, le sucre, les œufs et les épices.
– Versez la purée sur le fond de tarte.
– Enfournez dans un four chaud entre 30 et 40 minutes (suivant les fours)
Laissez refroidir avant de la servir.

Verdict : Bonne tarte ! à servir avec une petite crème fouettée.

 


Vous trouverez d’autres recettes chez
Béa – Ragoût de bœuf à la bière, Nathalie – Tarte aux mûres sur frangipane aux pistaches, Rosa – Tarte aux pommes et crumble aux noisettes, Isabelle – La quiche aux épinards d’Agatha Raisin (polars), Syl. – Tourte aux fromages de Vendela Larsson (polars), Enna – Cornbread (pain de maïs), Peach Cobbler (Cobbler aux pêches) et Southern Style Black Eyed Peas (Cornilles) au jambon (African American)

 

 

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le quilt des esclaves »

  1. C’est fascinant l’histoire de ce patchwork! Bravo! Et j’ai fait aujourd’hui une sweet potato pie pour la deuxième fois tellement nous l’avons aimé dimanche dernier 😉

  2. Bravo pour la tarte qui semble très très appétissante! et merci pour ces précieux renseignements ; j’aime beaucoup tout ce qui touche au quilt également et j’ai lu avec attention le lien que vous proposiez dans un précédent article!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s