Valérie et son défi 2017


Valérie est la fille de Jeanine…
Elle a participé au défi « Hexagones » lancé par France Patchwork pour l’année 2017.
Les trois photos représentent son ouvrage.

Vous pouvez voir les magnifiques patchs qui concourent au défi, « ici »,
et vous pouvez voter pour celui que vous désirez, « ici ».

Et… si vous désirez aider Valérie à avancer dans le suffrage, votez pour le n° 42 !
Vous trouverez les indications « ici », pour le faire… Merci beaucoup !!!

Vous avez jusqu’au 30 mai pour voter.

 

 

Publicités

Peach cobbler et suite du quilt des esclaves – 3

Participation au challenge d’Enna,
African American History Month

Pdf du quilt des esclaves avec toutes les explications plus détaillées « ici »

Quilt des esclaves

1er billet – Les oies sauvages, La clé à molette, Les pattes d’ours et Le bateau à voiles

2ème billet – L’étoile polaire, L’échelle de Jacob, Les oiseaux dans le ciel et
Les nœuds de papillon

 

Carpenter’s weel, Jésus le charpentier
Les esclaves chantaient beaucoup en travaillant. Très croyants, c’étaient surtout des chants qui s’adressaient à Dieu. Ils en profitaient aussi pour mêler aux louanges, des messages codés qui donnaient des indications sur la liberté.

Shoo fly, Le conducteur
Le propriétaire qui exposait ce quilt sur la façade de sa maison s’engageait à venir en aide aux fugitifs.

  Crossroads, La destination
Avec cette figure, il fallait avancer jusqu’à un croisement ou une ville pour trouver un refuge ou une protection… Le but final était Cleveland dans l’Ohio, avant de prendre une embarcation pour le Canada.


The basket, Le panier
Les maisons qui affichaient cette figure offraient un panier, nourritures et outils, pour continuer vers la liberté.

 

Suivant une recette d’Enna,
le Peach cobbler,
une recette de la soul food.

 

  Ingrédients :
– 2 grands bocaux de conserve de pêches pour un plat de 6 personnes (En cette saison ce sont des conserves, mais sinon c’est meilleur avec des pêches fraîches !)
– 100 g de beurre
– 100 g de sucre roux
– 100 ml de lait
– 150 g de farine
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1/2 sachet de levure

– Gingembre confit
– Épices : muscade et cannelle

Préparation :
– Coupez les pêches égouttées.
– Dans un premier temps, mélangez la farine, le sucre, la vanille, les épices (doses selon vos goûts), puis dans un second temps mettez le beurre fondu et le lait.
– Coupez finement le gingembre confit.
– Dans un plat beurré, mettez les pêches, répartissez les morceaux de gingembre et mettez la pâte sur le dessus. Pour la pâte, vous faites des petites boules que vous aplatissez grossièrement ; épaisseur environ de 2 cm.
– Enfournez entre 30 et 40 minutes suivant les fours.

Verdict : Vous pouvez accompagner d’une crème anglaise, une mousseline ou de la glace à la vanille. Ce dessert est délicieux et semble très léger… On peut aussi bien le servir après un repas que pour un goûter. La pâte sur le dessus ressemble plus à du gâteau qu’à un crumble.

 

 

Les Gourmandises, une brigade à laquelle nous nous associons, refont les recettes des copines tous les derniers dimanches des mois. Vous trouverez d’autres plats chez…
Enna – Red Velvet cake (African American) et chou cavalier et jambon braisé (African American) / Nahe – Jambalaya (African American) / Rosa – Poisson sauce aux agrumes et au gingembre / NathChoco – Saumon citronné (polars) / Béa – Mijoté de porc aux légumes et au curry vert / Isabelle – Petits gâteaux à l’orange avec glaçage au chocolat ou à l’orange, Cobbler à la pêche (African Américan), Cake au citron / Syl. – Madeleine du Kremlin de Sandrion

Le quilt des esclaves

En surfant sur le net à la recherche d’idées culinaires pour le challenge d’Enna, African American History Month, Syl. a découvert le quilt des esclaves, « The Underground Railroad ». Le sujet étant passionnant, elle a décidé d’entreprendre l’aventure de cette merveilleuse histoire.

«  »L’Underground Railroad » était le nom donné à l’organisation clandestine par laquelle des esclaves fugitifs étaient pris en charge dans leur fuite vers le Nord des États unis…

Durant tout le temps que dura les évasions des esclaves avec l’aide de l’Association « The Underground Railroad » de 1840 à 1850, un quilt très bien fait pouvait donner un renseignement très précis aux fugitifs selon le choix des tissus et le placement des
blocs.
Dans le quilt des oiseaux dans le ciel, les pièces claires devaient créer une flèche pointée vers le Nord. Ce code avait été établi par Deborah Coates, la femme du quaker Lindley Coates de Lancaster en Pensylvanie. C’était des abolitionnistes et leur maison était la cinquième sur la route du chemin de fer souterrain… »


Sur les seize figures de ce quilt, nous vous présentons aujourd’hui seulement quatre blocs… La suite viendra dimanche prochain.

(Les renseignements ont été pris sur le pdf dont le lien est « ici ».)

Flying geese, Les oies sauvages
Suivre les oies migrant au nord, ver le Canada et la liberté
Monkey wrench, La clé à molette
Il est temps de commencer à planifier l’évasion en collectant tous les outils
dont on a besoin pour rejoindre le nord. Bear’s paw, Les pattes d’ours
Prendre un sentier de montagne, hors de vue. Suivre les pas de l’ours, ils peuvent vous conduire vers de l’eau et de la nourriture.   Sailboat, Le bateau à voiles
Passage vers la liberté

Et côté cuisine, nous vous offrons une tarte à la patate douce, une sweat potato pie… un des plats de la soul food.

Ingrédients :
– 1 pâte à tarte
– 500 g de patates douces
– 2 œufs
– 120 ml de lait
– 200 g de sucre roux
– 115 g de beurre
– Noix muscade
– Cannelle
– Vanille

Préparation :
– Faites une pâte brisée et garnissez-en un moule.
– Cuisez les patates puis pelez-les lorsqu’elles sont cuites.
– Mixez en purée en ajoutant le beurre, le sucre, les œufs et les épices.
– Versez la purée sur le fond de tarte.
– Enfournez dans un four chaud entre 30 et 40 minutes (suivant les fours)
Laissez refroidir avant de la servir.

Verdict : Bonne tarte ! à servir avec une petite crème fouettée.

 


Vous trouverez d’autres recettes chez
Béa – Ragoût de bœuf à la bière, Nathalie – Tarte aux mûres sur frangipane aux pistaches, Rosa – Tarte aux pommes et crumble aux noisettes, Isabelle – La quiche aux épinards d’Agatha Raisin (polars), Syl. – Tourte aux fromages de Vendela Larsson (polars), Enna – Cornbread (pain de maïs), Peach Cobbler (Cobbler aux pêches) et Southern Style Black Eyed Peas (Cornilles) au jambon (African American)

 

 

Amish Gace – Tome 3

étiquettehamishgrace

Bonjour !

Déjà la fin du mois de mars et voici notre deuxième rendez-vous en photos avec Béa et Cécile. Toujours à la poursuite du temps, tel Monsieur Lapin dans Alice, nous n’avons pas avancé comme nous l’aurions souhaité.
Dans nos bordures, le Hamish Grace prend forme et dévoile ses charmes. Laissez-nous encore un mois et nous vous montrerons 
le résultat final…

Depuis la dernière fois, Michèle nous a rejoint. Nos techniques différent, nos tissus témoignent de nos personnalités, mais d’un commun accord, nous trouvons ce travail beau et plaisant à faire… Certaines du groupe commencent à analyser le travail et à rassembler des morceaux de tissus. Le Hamish Grace fait des émules jusqu’en Corse !

A bientôt et bonnes coutures les amies !

Vous trouverez le Hamish Grace chez… Cécile, Sophie, Béa, Verveine, Valérie, Cathy, Véro, Nadège, Corinne, Michèle, Michèle et Andrée.

.

Michèle

.

Amish Grace 3 - 2 Amish Grace 3 - 1

.

Catherine

.

Amish Grace 3 - 3 Amish Grace 3 - 4

.

Syl.

.

Amish Grace 3 - 5IMGP8808.

.

.

  

Amish Grace

il_570xN.719251057_gtt5
.
Notre amie Cécile, associée à Béa d’une aiguille dans une botte de foin, propose à ses amies patchworkeuses de réaliser ce quilt qui est présenté dans le N°3 de Simply Moderne de Quiltmania.

La réalisation a débuté ce 1er février, et si vous êtes intéressées, nous vous invitons à aller vous renseigner sur leurs blogs…

Je pense que je vais participer !

Syl.


Cécile, Patchwork inspirations

20131012image-entete-blog

.

Béa, Une aiguille dans une botte de foin

ban

.

.

.